Omelette en croûte de parmesan / « Parmelet »

img_2464

Je suis tombé sur cette recette en regardant sur Youtube le canal de Food Wishes animé par le comique Chef John. Sa simplicité et sa créativité m’ont plu, et j’ai donc utilisé ma cobaye de fille cadette pour un souper où nous n’étions que nous deux. Le résultat est une omelette à l’extérieur de parmesan caramélisé savoureux et craquant combiné à un intérieur moelleux et délicat. Sublime!

Ingrédients (2-3 personnes)

6 oeufs

Parmigiano regiano

Sel et poivre

Directives

À l’aide d’un pinceau en silicone, étendre une couche d’huile au fond d’une belle poêle antiadhésive à température ambiante.  Râper le parmesan – j’aime bien une microplane – afin de recouvrir tout le fond de la poêle.

img_2462

Casser les oeufs dans un bol, ajouter quelques gouttes d’eau ainsi que du sel (peu, à cause du parmesan) et du poivre et battre les oeufs. Mettre de côté. Chauffer la poêle à feu moyen-élevé. Attendre que le parmesan fonde, et prenne ensuite une belle coloration dorée avec la réaction de Maillard. Baisser à feu doux, et ajouter les oeufs battus directement sur le parmesan.

img_2463

Laisser chauffer les oeufs pendant quelques minutes, le temps que ceux-ci prennent mais demeurent baveux, puis plier une moitié d’omelette sur l’autre. Servir.

Variantes

Avant de plier l’omelette en deux, ajouter sur la moitié de sa surface:

  • du jambon avec d’autre parmesan (ce que j’ai fait!)
  • une pipérade chaude ou froide
  • de la ratatouille chaude ou froide
  • une poêlée de champignons aromatisés ou non à l’huile de truffe
  • de la confiture d’oignon

Accord met et vin

L’oeuf avec sa saveur prononcée et persistante est un aliment difficile à marier avec le vin. J’irais avec un vin blanc frais comme un Saint-Véran Combe aux Jacques de Louis Jadot, ou même un vin mousseux comme un Crémant de Bourgogne Cave de Viré. Cela dit, puisqu’une omelette se savoure fréquemment lors d’un lunch sans chichi, une bonne eau pétillante accompagnera très bien l’omelette.

Suggestion de musique

Heru Mertar / Don’t go so far away, Al Di Meola – guitar, Arto Tuncboyacian – voice / string instrument, Dino Saluzzi – bandoneon. Al Di Meola – Heart of the immigrants (CD)

Une voix et une mélodie envoûtantes sur des harmonies arméniennes

Bon appétit!

—————

I came across this recipe while watching the Food Wishes channel hosted by comic Chef John on Youtube. I liked its simplicity and creativity, so I decided to use my younger daughter as a guinea pig for a dinner where there were only the two of us. The result was a tasty and crunchy caramelized Parmesan exterior combined a o so soft and delicate interior. Sublime!

Ingredients (2-3 people)

6 eggs

Parmigiano Regiano

Salt & Pepper

Preparation

Using a silicon brush, spread a layer of oil at the bottom of a beautiful non-stick skillet at room temperature. Grate the Parmesan – I like to use a Microplane – to cover the entire bottom of the pan. Break the eggs into a bowl, add a few drops of water and salt (just a little bit, because of the parmesan) and pepper and beat the eggs. Put aside. Heat the pan with the parmesan over medium-high heat. Wait until the Parmesan melts, and then takes a nice golden color with the Maillard reaction. Reduce heat to low, and add the beaten eggs directly on the Parmesan. Cook the eggs for a few minutes, the time they coagulate but are still runny, then fold the omelet in two. Serve.

Variations

Before folding the omelet, add on half of its surface some:

  • Ham with more parmesan (that’s what I did!)
  • Hot or cold pipérade
  • Hot or cold ratatouille
  • Sautéed mushrooms flavored or not with truffle oil
  • Onion jam

Wine pairing

The egg with its pronounced and persistent flavor is difficult to pair with wine. I would go with a chilled white wine such as a Saint-Véran Combe aux Jacques of Louis Jadot, or even a sparkling wine like a Crémant de Bourgogne Cave de Viré. That said, since omelette is frequently eaten without fuss during a lunch, a good sparkling water goes very well with it.

Suggested music

Heru Mertar / Do not go so far away, Al Di Meola – guitar, Arto Tuncboyacian – voice / string instrument, Dino Saluzzi – bandoneon. Al Di Meola – Heart of the immigrants (CD)

Haunting voice and melody with Armenian harmonies

Bon appétit!

Advertisements
Cet article a été publié dans Low carb/Keto/LCHF, Omelette. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s