Pâtes aux champignons sauvages et à la pâte de truffe

IMG_2206

Voici une recette inventée récemment pour l’anniversaire de mon père. Elle peut se faire avec vos sortes de pâtes favorites ou des pâtes fraîches maison naturellement. J’aime bien la forme des farfalles pour ma part.

Ingrédients

Environ 450 g de pâtes sèches (110-115 g par personne)

Environ 50 g de champignons séchés au choix – j’ai utilisé des chanterelles et des cèpes

250 g de champignons de Paris tranchés mince

150 à 200 g de champignons portobello en tranches épaisses

1 à 2 échalottes émincées finement

250 ml de mascarpone

Crème 35%

150 ml (2/3 tasse) de parmigiano reggiano râpé

30 ml de pâte de truffe

Un peu de beurre

Préparation

Faire tremper les champignons séchés dans de l’eau froide pendant 8h ou toute une nuit. Filtrer pour bien enlever les débris fins mais garder l’eau de trempage.

Faire revenir les champignons « sauvages » dans un peu de beurre à la poêle, et faites la même chose avec les champignons de Paris en chauffant assez longtemps pour éliminer l’eau de végétation et concentrer les arômes des champignons. Mettre de côté. Rôtir de chaque côté les tranches de portobello jusqu’à ce qu’ils soient dorés – ils trôneront sur le dessus des pâtes à la fin de la préparation. Enfin, faites réduire l’eau de trempage des champignons jusqu’à quelques cuillerées à soupe.

Faites bouillir les pâtes pour faire concorder leur temps de cuisson avec celui de la préparation de la sauce.

Dans une poêle assez profonde, faites fondre un peu de beurre, et faites revenir la pâte de truffe quelques secondes; rajouter les échalottes 1 à 2 minutes. Verser l’eau de trempage de champignons concentrée, puis ajouter le parmesan et le mascarpone Faire fondre tranquillement. Ajuster la consistance de la sauce avec de la crème au besoin. Ajouter les champignons « sauvages » et les champignons de Paris. Bien mélanger. Rectifier l’assaisonnement (sel, poivre).

Servir sur votre choix de pâtes, et placer deux à trois tranches de portobellos rôtis sur le dessus. Si vous voulez vraiment faire la fête, ajoutez quelques lamelles de truffe noire fraîche.

Accord met et vin

Bu avec un St-Emilion grand cru, le Château du Relais 2005, Cuvée Georgina, mais tout vin avec un peu d’arômes de sous-bois et champignons irait bien avec le plat – des vins de cépage ou d’assemblage avec du merlot mais de quelques années d’évolution.

Bon appétit!

Publicités
Cet article a été publié dans Pâtes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s